mardi 30 avril 2019

COUPABLE I LOVE YOU de Isa Lawyers



Résumé:
Sarah est une jeune avocate parisienne. De tous les combats pour le droit des femmes, elle n'hésite pas à se mettre régulièrement son boss et ses collègues machos à dos pour défendre ses convictions. Entre son travail et ses soirées "feuilletons à l'eau de rose" en compagnie de Ryan son canard vibrant, elle ne laisse aucune chance à l'amour au grand dam de sa mère et de sa soeur Maxine. Un rendez-vous à la place de son intrigante secrétaire Véra et tout son univers bascule pourtant. Un quiproquo. Un mensonge qui s'installe. Une rencontre bouleversante qui l'oblige à mettre tous ses beaux principes au placard pour revoir cet homme…

Avis
Sarah est une jeune avocate embauchée dans un cabinet qui serait essentiellement masculin sans la présence de l'excentrique Véra, secrétaire sexy dont la garde robe ferait pâlir d'envie les plus aguerries de shopping. Comme beaucoup de femmes, de sa profession d'autant plus, elle doit ravaler sa fierté, supporter les remarques et boutades sexistes de ses collègues et supérieurs, et serrer les dents. Qu'importe si elle est brillante, si sa hargne, son bagout et son talent rapportent gloire et honneur au cabinet. Elle encaisse, espérant que le saint graal d'associé visé, viendra tout effacé. Ah ces hommes, qui se croient si supérieurs parce que la nature les a doté de corones!
Pour sûr Sarah ne se laissera jamais berner par l'un deux. Son coeur elle le tient fermement clos, trop effrayée à l'idée de devenir la copie de sa mère, et de se voir se sacrifier pour un homme.
Oui mais il suffit d'une rencontre parfois, pour finir par remettre en question ses croyances.

Qui est Hélias? Que faisait-il ici?
Pourquoi arrive-t-il à la déstabiliser?
Comment fait-il d'elle, une jeune femme intrépide prête à envoyer valser ses convictions?
Serait-il celui qui lui fera céder ses barrières?
Hélias saura-t-il pardonner et comprendre les mensonges dans lesquels Sarah semble engluée?

Bienvenu dans "Coupable I Love you", une romance qui aborde bon nombre de sujets et nous plonge dans l'univers peu abordé de la justice. L'auteur évoque sans détours, avec justesse et une note d'humour parfois nécessaire, la place de la femme et de l'homme dans notre société, sa force et ses travers, les injustices, les situations délicates à lesquelles les femmes doivent faire face.

J'ai apprécié et suis devenue une inconditionnelle fan de Sarah qui combat l'injustice, prône son féminisme assumé et met à mal tous ses machos rétrogrades. On l'aime davantage lorsqu'elle ouvre ses bras à sa famille atypique, dévoile ses failles, ses fragilités et ses douceurs.

Notamment face à Hélias, cet Apollon narquois qui maitrise les joutes verbales autant que le langage du corps. On craque d'autant plus pour le petit garçon qui souffre derrière l'homme aux regards parfois impitoyables.

Un couple explosif qui cache de profondes meurtrissures et doit retrouver la définition des mots lâcher prise et confiance.
Je découvre la plume de l'auteure avec ce roman et comme souvent avec Fyctia, je ne suis pas déçue. L'écriture est fluide et nous embarque dans une romance haletante et captivante. L'intrigue mêle humour, émotions, suspens et passion grâce à des personnages hauts en couleurs nous provoquant de véritables montagnes russes émotionnelles. On oubliera pas l'importance de la famille évoquée avec douceur qui nous touche beaucoup.
Un grand bravo à l'auteure qui réussit à travers ses différents personnages et son histoire à mettre un grand coup de pied aux fesses dans les inégalités et évoque avec brio le combat des femmes d'aujourd'hui.

En bref une très jolie découverte que je vous recommande!

Ma note 5/5

#Céline

lundi 29 avril 2019

Sorties du mois

Mai approche à grand pas et avec lui son lot de sorties attendues.
De quoi se régaler.





jeudi 25 avril 2019

DEAR YOU (L'intégrale) de Emily Blaine



Résumé :
Bienvenue au Peninsula, un palace de rêve au cœur de la ville qui ne dort jamais. C’est là qu’officie Kathleen, dont la mission, en tant qu’hôtesse d’accueil, est de satisfaire toutes les demandes de ses prestigieux clients. Pour la plupart d’entre eux, elle est transparente – mais pas pour Andrew Blake. Dès son arrivée à l’hôtel, ce magnat de la presse, secret et extrêmement charismatique, semble s’intéresser de très près à Kat. Depuis qu’elle occupe ce poste, c’est la première fois qu’on la remarque. Si elle se sent d’abord flattée, très vite, cette attention soudaine la déstabilise. Il faut dire que les exigences de son nouveau client sont plutôt troublantes…


Mon avis :
Il y a quelques temps, je vous donnais mon avis sur le Printemps du livre de Montaigu où j’ai pu rencontrer la pétillante Emily Blaine. J’ai eu la chance d’obtenir une dédicace dans son livre Dear You avec un « bon pour une nuit au Peninsula » je ne réalise que maintenant toute l’ampleur de la dédicace.

Le Peninsula est un hôtel de luxe situé à New York, Kathleen y travaille en tant qu’hôtesse d’accueil. Elle a l’habitude de répondre aux demandes des clients mais, quand un client nommé Andrew Blake débarque au Peninsula avec son charisme et ses exigences particulières cela va perturber Kathleen qui saura malgré tout rester très professionnelle envers son client. Mais jusqu’à quand ?

Kathleen finira-t-elle par succomber au charme de Blake ? Chacun d’eux ont des secrets qu’ils gardent bien enfouit mais, quand la vérité éclatera, comment arriveront-il à gérer ça ? 

Kathleen est une jeune femme brillante, ancienne journaliste, elle se retrouve concierge de nuit au Peninsula. J’aime son entêtement et sa ténacité même si je trouve qu’elle pardonne un peu trop facilement, sûrement dû à son côté fleur bleue. 

Blake quant à lui est un homme d’affaire très important qui refuse que sa vie privée soit étalée au public, ce qui va rendre les choses plus difficiles pour Kathleen quand, son côté de journaliste va ressortir et qu’elle voudra en savoir davantage sur son client. Andrew se confie difficilement et j’ai été touché par sa sincérité et sa loyauté.

Au début, quand j’ai vu le nombre de pages de ce roman je me suis dit que j’en aurai pour un bon moment ! Et bien non, ça se lit très facilement. Très vite, je suis rentrée dans l’histoire et je me suis attachée aux personnages. J’ai trouvé cette romance palpitante. Bien souvent, j’ai eu du mal à lâcher mon livre même si j’avoue aussi que certains passages, m’ont fait décrocher, il y a trop de scènes érotiques à mon gout. Peut-être que je les aurais appréciés différemment si je n’avais pas lu le livre en version intégrale. 
Par contre, ça ne gâche en rien ma lecture car il y a de nombreux rebondissements et du suspense qui m’a tenu en haleine. Un grand bravo à Emily Blaine pour ce final à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Je ressors vraiment conquise de ma lecture malgré des passages un peu long j’en garde un très bon souvenir. En plus, au-delà de Kathleen et Blake, on fait la découverte d’autres personnages tout aussi attachants et importants dans l’histoire. 
C’est un livre complet qui pourrait faire un très bon film.

#Lolita

mardi 23 avril 2019

GAMES OF DESIRE de Laura Black

Résumé :
Il est tout ce qu’elle a toujours fui, mais il ne renoncera pas.
Dax est le chef des Styx Lions, l’un des gangs de bikers les plus redoutables de San Francisco.
Arrogant, violent et bagarreur, il refuse de s’attacher à qui que ce soit. L’amour n’est qu’une faiblesse inutile et les femmes, des partenaires d’une nuit.
Mais Tasha est différente. Elle ne se laisse pas impressionner ni séduire, elle est indépendante… et il a besoin d’elle.
Médecin urgentiste, brillante et passionnée, elle seule peut sauver une témoin-clé dans la guerre qui oppose les Styx Lions à un gang rival.
Au jeu sensuel du chat et de la souris, il n’y aura qu’un seul vainqueur…

Avis : Me voilà de retour avec une romance sur l'univers des bikers !
Cette fois-ci moins de violence et plus de romance !

Dax est le chef du gang de bikers "Styx Lions", l'un des plus redoutés de San Francisco. Ils mènent leur missions d'une main de maître. Mais depuis peu, un autre gang se mêle à leurs plans et essaie de les faire couler. Ce qui n'est pas au goût de Dax bien évidemment !
Cette guerre va le mener à la belle et séduisante Tasha ...

Tasha vit chez sa meilleure amie depuis sa rupture avec son fiancé. Pas facile de continuer son chemin alors qu'elle le croise régulièrement à son travail avec sa nouvelle "amie" ! Pourtant, elle reste professionnelle et se donne à cent pour cent dans son travail.
Médecin urgentiste, elle sauve des vies chaque jour. Son métier est fatiguant, contraignant mais pour rien au monde elle cessera son activité !

Un beau jour, elle va croiser le charismatique Dax et sa vie va en être entièrement chamboulée et vice versa ...

Voici un tome que j'ai beaucoup apprécié dans l'ensemble. Il y a moins de violence que ceux que j'ai pu lire auparavant et plus de romance. Et j'avoue que c'est plutôt pas mal ! Cela change je trouve.

Dax est un homme arrogant, qui parait sûr de lui et fidèle à ses "frères". Les femmes, ce sont juste l'histoire d'un soir rien de plus. L'amour rend faible et la faiblesse ne fait pas partie de leur mantra. Mais le jour où il va rencontrer Tasha, ses convictions risquent bien de changer ...
Et là, on appréciera de voir Dax incertain, baisser ses barrières, se remettre en question. Mais on découvrira également un homme complètement différent de ce qu'il veut bien faire paraître...

Tasha représente le personnage féminin que j’affectionne. Un brin d'humour, un soupçon de caractère, un peu de répondant mais aussi un côté fleur bleue qui m'a touché.

En bref, deux personnages que je suis ravie d'avoir découvert à travers cette histoire.
L'un des membres des Styx Lions m'a particulièrement intrigué. J'aurais aimer en savoir plus sur lui et son comportement vis à vis de la meilleure amie de Tasha... Je ne vous en dis pas plus ! Peut-être y-aura-t-il une suite ...

#Valérie





dimanche 21 avril 2019

AFTER le Film: notre avis

AFTER le film est sorti mercredi 17 avril et nous sommes toutes les 4 aller le voir. Nous vous donnons chacune notre ressenti sur cette adaptation.

 
Avis de Céline:
AFTER, comme beaucoup, je les ai tous lus. Pourtant je ne fais clairement pas partie du fan club y trouvant quelques défauts, dont la longueur de certains tomes (désolée). Pour autant, j'étais plutôt curieuse de voir son adaptation sur grand écran, comme à chaque fois qu'un livre lu l'est. Au vue du casting j'ai pris beaucoup de recul et y suis allée sans attentes particulière, ayant lu le livre il y a assez longtemps pour ne plus l'avoir en tête.
Alors est-ce qu'il manque des scènes cruciales? Oui
Est-ce qu'il y a des incohérences par rapport au livre? Oui
Les acteurs sont ils trop différents de notre imaginaire? Sûrement.
Tristan est une fille? qu'importe c'est plus moderne! On voit peu les personnages secondaires? C'est vrai c'est dommage car ils sont bien choisis je trouve et ont leur rôle à jouer dans l'intrigue.
Landon est black? Oui et alors. Il incarne tout de même bien la gentillesse de son personnage!

Rappelons une chose, le livre fait 816 pages. Il est donc impossible de tout adapter sur grand écran à moins que vous n'ayez envie de voir un film de 10h non? ;-) Une adaptation est par la même la possibilité aux scénaristes et producteurs de prendre quelques largeurs.
Hero Fiennes Tiffin n'est clairement pas le bad boy que l'on aurait imaginé et il lui manque ce petit "je suis en colère" pour en faire le Hardin de nos rêves.
Pour autant, grâce à Josephine Langford qui incarne parfaitement la candeur et la naïveté de Tessa, je dois dire que je trouve que le duo fonctionne bien.
Le résultat est une comédie romantique plutôt sympa, qui cible un certain public. C'est le genre de film que j'aurais clairement pu regardé sur Netflix par exemple.
Ce n'est sans doute pas l'adaptation rêvée des lectrices, mais il faut savoir prendre assez de hauteur et de recul pour en apprécier ses qualités et passer un bon moment.


Avis de Sarah:
Pour celles qui ont lu le livre, on voit direct des divergences entre le film et le livre : les relations entre personnage sont carrément différentes voir même inexistantes.
Au vue de certaines critiques, je suis allée le voir sans rien attendre à la fin, de peur d'être déçue. Si vous allez le voir, prenez du recul face au livre car ça ne correspond pas l'histoire dans sa totalité  et pour celles qui ne l'ont pas lu et bien c'est un film tout mignon pour adolescentes


Avis de Lolita :
AFTER fait partie de mes débuts en tant que lectrice. J’ai dévoré chacun des tomes alors quand j’ai su qu’il allait être adapté sur grand écran, j’ai été surexcité et impatiente à l’idée de revivre cette histoire et il était tout simplement impossible pour moi de manquer l’événement donc je suis allée le voir en avant première.
J’ai envie de commencer par la fin du film…celui qui m’a donné envie de crier c’est quoi ce bordel ? Et un tout tas d’injures…Vraiment je n’ai pas vu le temps passé et j’aurai souhaité rester avec Hardin et Tessa plus longtemps. Ça, c’est mon ressentis juste après le film. Après coup, plus ça va et plus je me dis qu’il manquait des choses quand même primordiales, des passages importants. 
Au début, j’avoue avoir eu du mal avec Hardin, je ne l’imaginais pas comme ça. Il est trop sage, son côté rebelle dans le livre n’est pas assez mis en avant. Je n’ai pas ressenti cette rage en lui comme dans le livre. C’est ma petite déception mais au fil du temps, j’ai cessé de vouloir comparer avec le livre et j’ai réussi à m’attacher à lui.
Quant à Tessa, elle est comme je me l’imaginais. J’ai regretté que Landon ne soit pas assez mis en avant.
D’ailleurs, je suis contente de ne pas avoir relu les livres avant ainsi, j’ai pu prendre du recul et ne pas trop regretter certaines scènes ou détails manquants. Je compare avec cinquante nuances de Grey où j’avais eu ce même ressenti...Certains pourrait être déçue par un trop peu trop vite, moi au final, je me dis qu’un livre c’est complet et ça se vit différemment. On ne peut pas faire en 2 h un film en rentrant dans les détails sur un gros livre comme After donc avec tout ce recul je peux dire que j’ai adoré le film, j’ai ressenti leur histoire, leur lien, j’ai pleuré et j’ai gardé un sourire de niaise du début à la fin. Il me tarde de voir la suite pour laquelle je serai il est certain au rendez-vous.

Avis de Valérie:
After est une saga que j'ai lu il y a un petit moment maintenant. Une fois le premier livre terminé il était pour moi évident de lire la suite. Malgré un peu de longueur et une fin "rapide" pour moi, j'ai apprécié dans l'ensemble.
Alors quand j'ai appris qu'ils allaient l'adapter en film, je me suis dit pourquoi pas ! Plus l'échéance avançait plus le casting me paraissait douteux. Quelques petites incohérences avec le livre mais bon, encore une fois pourquoi pas !
Nous sommes le jour J. Le jour où je vais enfin le voir. Personnellement, je partais sans préjuger et surtout sans avoir lu le livre avant !!! Car nous le savons très bien, un livre est difficilement adaptable en film...
Qu'en ai-je pensé ? Et bien au vue de toutes les critiques que j'ai pu lire ou entendre, et bien moi je l'ai plutôt bien aimé ! Et oui !!! J'en ressors satisfaite. Certes si vous le comparez au livre, je suis entièrement d'accord avec certaines d'entre vous, il y a beaucoup de manquants. Mais si vous faites abstraction du livre (comme moi), vous allez découvrir une belle histoire d'amour, bien romancé, qui a du sens et qui moi, m'a donné envie de voir la suite !
Je dirais même que j'en viendrais à aimer plus le film que le livre 😉
Quant aux personnages, l'actrice qui joue le rôle de Tessa est magnifique. Elle joue très bien son rôle. A contrario, il est vrai qu'Hardin fait un peu plus "gamin" que ce à quoi je m'imaginais. Mais il n'empêche qu'avec sa gueule d'ange, ça passe quand-même

vendredi 19 avril 2019

SWAT de Manon Donaldson

Attention suspens assuré avec cette nouvelle romance de notre canadienne chouchou!


Résumé:
Le bonheur est un but utopique qu'Alyssa a passé sa vie à essayer d'atteindre.


Malgré tous ses efforts, le destin s’acharne et la place au cœur du danger, mettant sur sa route le ténébreux Hardy, agent du S.W.A.T.


Un passé mystérieux, une rencontre électrisante, une organisation mortellement dangereuse, le tout multiplié par des décisions hasardeuses changeront la donne.


Et s'il y avait un véritable fossé entre ce qu’elle veut et ce dont elle a besoin ?


Et si cet agent du SWAT, agressif, colérique et glacial, aux antipodes du mec de ses rêves, mais tellement protecteur lui faisait entrevoir un tout autre avenir ?


Quand deux êtres que tout oppose luttent contre les même ténèbres, est-il possible qu'ils trouvent l'un auprès de l'autre le chemin de la rédemption ? 

Avis:
Après avoir dévoré "Steel Brothers", il était évident pour moi que je lirais Swat, le dernier roman de Manon Donaldson. Et puis soyons honnêtes les filles, les Swat quoi, rien que le nom vous fait fantasmer! Mais l'auteure, que j'ai pu rencontrer à Paris, nous avait prévenu, Hardy risquait de nous rendre chèvre. Plus que Dante! En débutant ma lecture je n'avais pas idée à quel point!

Dès le début du roman vous découvrez  l'univers des Swat et plongez dans l'intrigue. Une intrigue qui tourne autour d'Alyssa. Une jeune femme à l'allure fragile qui semblait être au mauvais endroit, au mauvais moment. Ce lieu n'étant autre que le repère de deux gros bras du plus gros caïd de la ville. Une mission périlleuse? Cela nécessite l'intervention du Swat. Cette unité spéciale qui fait le ménage et dont le ténébreux Hardy dirige une équipe.

Impliqué, impitoyable et sans limites, il ne recule devant aucunes adversités. Son letmotiv, sauver les otages, coûte que coûte au péril de sa propre vie dont il n'a cure. Il n'avait pas prévu de faire une promesse à Alyssa. De ne pas résister à vouloir sauver plus que tout ce visage d'ange.

Oui mais qui est Alyssa?
Que faisait-elle ici?
Que cache-t-elle?
Hardy arrive-t-il à tenir sa promesse et maintenir le monstre qui veille en lui?

Une romance à suspens qui vous tient en haleine. Pire, qui vous fait passer par toutes les émotions. Que j'ai été agacé par les autres d'humeur, les non dits de nos deux personnages. l'intrigue débute sur les chapeaux de roue et l'auteur nous plonge ensuite dans un enchainement de moment à suspens qui nous font bondir. Craquera, craquera pas? Et qui sont-ils?
J'ai eu envie de hurler sur l'auteure pour lui crier ma frustration tellement j'avais hâte d'en découdre. Mes nerfs étaient à fleur de peau et puis quand vous vous dites que finalement vous n'aurez pas le dénouement tant attendu et bien BIM, Manon Donaldson nous sort des annonces du feu de Dieu qui vous laisse sur le carreau. Et vous voyez le mot "A suivre".

En bref, un 1er roman un peu lent mais qui vous tient en haleine dont il est impossible de décrocher. Un personnage masculin complexe dont vous n'avez qu'une envie: le comprendre et le soigner! Un sex appeal à tomber malgré un tempérament de feu. Une héroïne que vous n'arrivez pas à cerner mais dont vous tomber sous le charme. Donc un duo du tonnerre dans une intrigue captivante.
Je veux la suitttttteeeuh.


Ma note 4/5

#Céline

vendredi 12 avril 2019

THE BOY NEXT ROOM d'Emma Green (l'intégrale)

Résumé :
Son premier amour ? Son plus grand interdit.
Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire, qui n’a jamais trouvé sa place nulle part. Envoyée chez son père biologique qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables.
River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté…
Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule.

Avis (Valérie) :  Vous connaissez désormais notre petit rituel à Céline et moi même quand il s'agit de nos auteures chouchous Emma Green ! Celui-ci ne nous a pas échappé et ô combien on l'a attendu !!! On le sait, Emma Green aime jouer avec nos nerfs lorsqu'elles sortent un roman en plusieurs volumes !!! Si si, vous êtes cruelles avec nos petits cœurs sensibles et fragiles !  Alors nous avons sagement patienté que les 4 volumes sortent pour enfin commencer... Et nous ne le regrettons pas !

Quand Céleste débarque en Australie contre son gré, pour habiter chez son père biologique qu'elle  connaît à peine, elle ne s'attendait pas à entrer dans une famille quelque peu atypique !
Elle va faire la connaissance de ses quatre demi-frères, au caractère complètement différent.
Solitaire dans l'âme, ce n'est pas simple pour elle de se retrouver face à cette tribu soudée et encore moins lorsque l'un d'entre eux l'attire, la déstabilise ...

Comment peut-on être attiré par son demi-frère ?
Et si River n'était pas celui qu'elle croyait ?

Encore un Emma Green dévoré ! Une histoire addictive du début à la fin !
Qu'est ce que je suis contente d'avoir attendu tous les volumes !!! lol

On appréciera Céleste et River pour leur ténacité, leur combat face aux autres. Deux âmes un peu torturées qui essaye de se relever tant bien que mal, chaque jour un peu plus...
On s'attache facilement à eux ainsi qu'aux autres personnages qui les entourent. Une tribu à laquelle on aimerait bien faire partie !

Emma Green a le don à chaque fois de me faire rire, me faire verser ma petite larme, me faire rager aussi ! J'adore votre plume et en redemande !
J'ai du mal à laisser derrière moi Céleste et River comme j'ai eu du mal à laisser mes chouchous Tristan et Liv. Cette histoire me fait penser un peu à eux.

En tant que lectrice qui n'en a jamais assez... Est-ce qu'il pourrait y avoir éventuellement une suite avec les autres frères Farrow ?  Enfin je dis ça, je dis rien !

Une fois de plus un grand merci Emma Green !

Avis de Céline:
Je rejoins l'avis de Valérie. Cette nouvelle histoire n'aura pas fait long feu. Dans l'histoire de Céleste et River, on y retrouve l'ambiance interdite et addictive des "Jeux". Mais bien plus encore. Les auteures abordent des thématiques de société qui peuvent être lourdes mais qui sont traitées je trouve avec justesse et délicatesse. Le harcèlement, la différence, le handicap…

Comment se relever d'une épreuve qui change à jamais votre vie?
Céleste et ces frères en sont le bon exemple.
Bien plus qu'une simple histoire d'amour, "The Boy next door" c'est aussi l'histoire d'une rédemption, d'une reconstruction, d'une acception de soi, de l'espoir et du pardon.
Chaque personnage a son rôle à jouer. Chacun vous touchera à un moment donné.
J'ai plus d'une fois eu la gorge serrée lors de confrontation, de révélations ou de moments que j'ai trouvé touchant. Et c'est là toute la beauté de la plume de ces auteures magiques.

Avec ce nouveau roman, elles m'ont une nouvelle fois fait vibrer, émue et m'ont fait voyager dans ces paysages magnifiques. J'ai adoré également plongé dans la vie palpitante du refuge. On serait presque prête à devenir soigneur à notre tour, presque…

A dévorer

COUP DE COEUR DU BLOG

Valérie &Céline

mardi 9 avril 2019

NE CROIS PAS QUE TU M'AIMES de Alfreda Enwy

A découvrir aujourd'hui le nouveau roman d'Alfreda Enwy

Résumé:
Il l’a toujours protégée… mais parviendra-t-il à la sauver de lui-même ?


Il s'appelle Mao, elle s'appelle Autumn. Depuis qu'ils se sont rencontrés, enfants, dans ce parc, ils sont inséparables.


Pour Mao, cette amitié est plus importante que tout. Autumn est la fille la plus précieuse qui soit, l’exception dans le monde où il gravite. Étudiant le jour, Mao participe à des combats clandestins la nuit, et est un enfoiré de première… tout le temps. Alcool, sexe, fêtes, il voit la vie comme un jeu dans lequel tout est permis… ou presque. Car, quand il prend conscience qu’Autumn est une jeune femme séduisante avant d’être l’amie drôle et attachante qu’il a toujours connue, il comprend que, pour une fois, il va devoir respecter certaines limites. Pour préserver leur amitié, et surtout pour protéger Autumn de lui-même, Mao est prêt à tout, mais est-il vraiment le danger qui la menace ? 

Avis:
Alfreda Enwy est le genre d’auteur dont on se lance les yeux fermés. Depuis ma découverte du premier tome de sa série Infinite Love, (et mon chouchou), je n’ai pas jamais été déçue. L’annonce de ce nouveau roman était donc pour moi une évidence. J’ai craqué pour sa couverture et ses jolies couleurs, j’ai succombé à l’histoire de Mao et Autumn.

Dans ce nouveau roman décomposé en 2 livres, nous faisons la rencontre de deux personnages, deux âmes sœurs. Ils se connaissent depuis l’enfance. Tels les piliers d’un édifice, ils ne savent pas vivre l’un sans l’autre. La vie ne les avait déjà pas dotés de parents dignes de ce nom, mais ils ont pu heureusement compter l’un sur l’autre pendant toute leur enfance.
Si Mao est une boule d’énergie qui cherche à réfréner sa colère et ses pulsions dans l’alcool, le sexe et les combats clandestins, il ne trouve la paix qu’auprès d’Autumn, sa Kyoto. Seule sa meilleure amie sait lui apporter le calme et la sérénité dont il a besoin. Elle seule lui rappelle son pays natal, le Japon, et sa saison préférée.

Autumn a subit plus que son lot d’épreuves et se bat au quotidien pour la survie de sa famille. Son frère et sa sœur et Mao représentent tout pour elle. Telle une lionne elle est prête à soulever toutes les montagnes pour leur apporter le peu de bonheur auquel ils ont droit. Peu importe si elle souffre en silence de voir celui qu’elle aime auprès de toutes ces femmes. Elle sait qu’elle tient une place privilégiée dans son cœur.

Ne dit-on pas que de l’amitié à l’amour il n’y a qu’un pas ?
Jusqu’où peut-on aller par amour ?
L’amour peut-il être plus fort que tout ?

Dans « ne crois pas que tu m’aimes », préparez-vous à être plongé dans une romance touchante. Une romance vibrante et captivante ou votre petit cœur ne sera pas épargné. On souffre pour nos personnages, on espère pour eux, on vibre pour eux. Pour ces êtres torturés prêts à tout pour sauver les siens. Malgré le nombre de page, vous dévorer ce roman. Pris dans l’intensité des sentiments que les personnages vous provoquent. Mao et Autumn m’ont fait réagir, et m’ont touché. J’ai totalement craqué pour eux, pour leur amour et leur passion.
Je termine ce nouveau Alfreda Enwy conquise par cette nouvelle histoire qui nous fait voyager et nous montre que l’amour dépasse toutes les limites. Tant qu’il y a de l’amour, alors il y a de l’espoir.
Bravo à l’auteure pour cette jolie pépite. Je le ferme à regrets. Et pourquoi pas une suite sur Avery ?

Ma note 5/5
#Céline

lundi 8 avril 2019

PRINTEMPS DU LIVRE MONTAIGU



31ème éditions du printemps du livre sous la présidence de Marc Levy
De retour du printemps du livre de Montaigu je vous livre mon expérience.
C’était un événement que j’attendais avec impatience alors hop hop hop, on est le samedi 6 avril, le réveil a sonné à 7h30 ce matin pour être sûre d'y être dès l'ouverture surtout que cette année c'est en famille que l'on va partager ce moment avec mon mari et mes trois enfants.
Nous sommes arrivés dès 10h00 et déjà, j'ai été surprise de voir qu'il y avait beaucoup de monde. Beaucoup d’auteurs n'étaient pas encore arrivés mais ça nous a permis de faire nos petits repérages. On a commencé par les enfants. Mes filles sont allées à la rencontre des auteurs, elles ont eu leur dédicace, ont échangé avec les auteurs sur les livres qu’elles ont déjà lu, et s'était vraiment une chouette expérience pour elles. Pendant ce temps-là, mon mari et mon fils sont allés à l’Escape Game, une animation avec des énigmes tirées du roman Niko Tackian, Avalanches Hôtel. Ils sont revenus enchantés mais déçue d'avoir échoué car ils ont bloqué dès la première énigme.

On continue notre tour et on aperçoit Jamy Gourmaud qui avait dès le départ une file d’attente énorme. Puis, Bruno Salomone, Valérie Simon et…et…Charlotte Valendray alias « Laurence » dans demain nous appartient, série de TF1 diffusée à 19h20, non non je ne fais pas du tout de PUB vraiment mais on est de très grand fan, on ne loupe pas un épisode. Alors, en grand fidèle que nous sommes, on est partis à sa rencontre. On a eu de la chance car elle venait juste d’arriver et l’attente était plus que raisonnable. J'ai adoré l'émotion dans les yeux de mes enfants et vraiment leur joie de la rencontrer m'a émue. C’est un moment qui restera longtemps gravé dans leur esprit.
De nouveau, mes enfants vont profiter d'une animation. Ils ont fait un parcours d’enquêtes qui leur a beaucoup plu et leur a permis de gagner une loupe de super détective. Moi, je profite que les enfants soient occupés avec papa pour aller à la rencontre des auteurs. 

Mon moment à moi !
J'ai commencé par Emily Blaine et waouh quelle rencontre. Elle est rigolote, pétillante, adorable, un vrai rayon de soleil et à la vue de la météo il y en avait grand besoin ! Vraiment une rencontre que je n'oublierai pas…d’ailleurs vous savez les yeux de mes enfants remplis d'émotions, bah en fait, c'était contagieux. 


Je poursuis avec Sophie Tel Man et là j'avoue je découvre. Tout de suite je ressens une personne humaine, douce et adorable. Elle me parle de ses livres et me donnent envie de le découvrir. Vraiment une belle rencontre.
On continue ? Je rencontre Marie Vareille, j’avais repéré ces livres l'année dernière déjà alors cette année obligée j’achète ! Et j'ai hâte de lire son livre.
Mon mari quant à lui va à la rencontre de Chami et Perrotin illustrateur et auteur de BD. Il a eu droit une magnifique dédicace dans chacune de ces BD.
La matinée s'achève, il est 12h30 et, comme la plupart des auteurs, nous décidons d'aller manger. Cette matinée se conclut par beaucoup de joie, de belles rencontres et découvertes. Il y avait vraiment beaucoup de monde difficile d’avancer parfois mais quand on est passionnée de lecture ça ne nous arrête pas !
En sortant, j’entends ma fille « maman regarde il y a « The Voice » alias Nikos Aliagas. Bon à la vue de la file d'attente, on se contente d'une photo de loin.
Après le repas, j'y retourne mais uniquement avec mon fils et ma fille (on était venu à 2 voitures car on avait prévu que ce serait long pour les filles). On revient vers 14h30 et c'est au tour de mon gars d’aller rencontrer ces auteurs. Seulement, on est vite pris par la foule, c’est très difficile de faire un pas l'un devant l'autre. Je voulais rencontrer Mathou, Agnès Ledig et Sophie Jomain mais à la vue de l’impressionnante foule je m'abstiens. Pareil pour Marc Levy, il fallait avoir de la patience. On était bousculé, on pouvait à peine avancer et je pense qu'ils ont eu un succès bien plus important que les autres années. Les allées étaient littéralement bouchées. En sortant vers 15h45, j'apprends que la sécurité a dû fermer les portes dû à un trop grand nombre de personnes. Et effectivement, dehors c’est une queue très grande qui attend de pouvoir rentrer. J'imagine leur déception car c'est une chose d’attendre dans une file pour avoir une dédicace, c’est autre chose que d’attendre sous la pluie en se demandant si on va pouvoir avoir la chance de rencontrer les auteurs.

Moi je repars comblée une année de plus par ce salon du livre. Merci à la communauté de communes Montaigu-Rocheservière et merci aux auteurs de venir jusqu'à nous, en Vendée, pour notre plus grand bonheur. J’adore ce salon qui touche petits, jeunes et moins jeunes ! Chaque année, ils inaugurent, notamment dans les animations, et les personnalités présentes, beaucoup de stars pour cette édition 2019. Je trouve qu’il y a de plus en plus d’exposants. Je repars avec beaucoup d’émotions, de riches rencontres et de jolies lectures qui m'attendent (merci aussi à ma carte bleue de m’avoir suivie pendant cette folle journée 😊).

Ce soir, ma fille de 6 ans était soulagée de voir que Nikos est arrivé à temps pour The Voice, ouf ! Et ma fille de 8 ans, a commencé son premier roman en rentrant…quelles magnifiques et riches expériences pour eux.
A l'année prochaine.
Je dédicace ce retour de salon au petit monde de Céline où je sais que ni Céline ni Valérie n'a pu s'y rendre cette année. Vous nous partager vos retours de salon, vos lectures, vos conseils...et je me suis dit que je pouvais moi aussi vous partager mon vécue.

#Lolita

jeudi 4 avril 2019

LA GUERRE DES PAPILLES de Lucie Castel

Plongez dans les délices des pâtisseries et partez à la découverte de l'univers impitoyable des familles corses.


Avis:
Catalina vient d'hériter du local de son grand père, en Corse. Là où vit sa famille natale. Celle qu'elle n'a pas vu depuis des années. Elle qui a grandit en Bretagne et qui a tenté de s'y construire professionnellement. Mais la vie lui a apporté son lot d'épreuves et cette opportunité pourrait bien être un nouveau départ. Celui d'un trait tiré sur le passé, les douleurs, les fractures, les blessures et les pertes. Une nouvelle vie tournée vers l'acceptation de soi telle que l'on est, en entier, et vers la réussite, seule, sans personne pour la voler et lui planter un couteau dans le dos.

Oui mais Catalina n'avait pas prévu se retrouver au coeur d'une querelle familiale du village vieille de cent ans. Et que les ennemis de sa famille se trouveraient juste en face de sa pâtisserie, à exercer un métier similaire. Mais aussi, que le beau Lucas Castelli soit à la fois si attirant et si arrogant et agaçant.

De guéguerres en réconciliations, des fous rires en confidences, de la pâtisserie à la chocolaterie, qui des Palazzo ou des Castelli saura lâcher prise le premier?
Et si Lucas était celui qui libérerait Catalina de l'emprise de son passé?
Et si la pâtisserie permettait de la sauver?

Dans cette jolie romance, Lucie Castel nous plonge dans une histoire qui traite bon nombres de sujets avec délicatesse et attention. Avec l'humour qu'on lui connait, l'auteur nous plonge dans les imbroglios des histoires familiales corses. J'ai beaucoup ris grâce aux mamas que je voyais comme les reines mères. Elle gère chacune leur "royaume" d'une main de fer dans un gant de velours. Mais derrière leurs masque de fer, se cache une profonde tendresse et affection notamment chez les Palazzo. Elles sont attachantes. A travers l'intrigue, on évoque les préjugés et la manière d'y échapper.

Catalina, Lucas et son frère y sont une bonne réponse que j'approuve totalement. Bon par contre à cause d'eux, j'ai eu faim pendant toutes ma lecture ;-)

Et puis il y a la famille Castelli, la fratrie. L'importance de l'aîné où comment le sa place de naissance peut impacter une vie. Sans doute avec plus de poids dans les familles du sud. Il est facile de se projeter. J'ai été touché par cette fratrie.

Enfin et c'est peut être le thème le plus difficile du livre mais que l'auteur réussit à évoquer sans dureté, c'est la fécondité. A travers Catalina, Lucie Castel évoque avec douceur et émotion la vie des femmes qui connaissent la perte d'enfant et la vie sans. Impossible de ne pas être émue par le parcours de cette jeune femme. Bravo à l'auteur qui souligne ce qui touche beaucoup de femmes. Elle en parle avec justesse, vérité sans tomber dans le patho.  J'ai aimé cette femme qui se relève malgré les épreuves et se bat, quelle force!

Je termine ce livre, une nouvelle fois conquise par la plume de cette auteure. Elle m'a davantage touchée par le sujet évoqué. Notamment par sa note à la fin du roman. Lucie Castel devient l'une de ces auteurs vers qui l'on va spontanément avec la certitude de passer un bon moment de lecture.
Je vous la recommande.

Ma note 4/5
#Céline

mardi 2 avril 2019

ROUGE de Julie Huleux

Résumé : Alexandre est sapeur-pompier, il voit tous les jours des drames de la vraie vie. Ophélie rêve de faire le documentaire-choc qui lui ouvrira les portes d'une grande école de cinéma. Elle va le suivre avec sa caméra tout l'été, sur ses missions de secourisme et au cœur du danger. Mais il y a un monde entre la fiction et la réalité, surtout lorsqu'il faut jongler entre devoir professionnel et sentiments...

Avis :  Je dois vous avouer que ce n'est pas la couverture qui m'a attiré de prime abord mais bien le résumé ! J'ai beaucoup de mal avec ses nouvelles couvertures de chez &moi... Et vous ?

Bref revenons à l'histoire ! Alexandre est jeune sapeur-pompier. Il adore ce métier et pourtant ce n'était pas ce qu'il visait au tout début. Aujourd'hui, pour rien au monde il n'échangerait sa place.
Il se démène corps et âme dans ses missions, brave le danger lorsque cela devient nécessaire.

Ophélie est une jeune femme passionnée par le cinéma. Elle rêve d'entrer dans une grande école de cinéma. Mais pour cela, elle aimerait réaliser un documentaire choc qui pourrait appuyer sa candidature. C'est lors d'une banale soirée, dans des circonstances peu atténuantes, qu'elle fera la connaissance d'Alexandre. Ce jeune sapeur-pompier qui va lui permettre d'obtenir ce fameux sésame !
Effectivement, elle va réussir à obtenir l'accord de ses supérieurs pour le suivre avec sa caméra tout l'été lors de ses missions. 

Ophélie pensait avoir tout vu mais elle n'est pas au bout de ses surprises ...
Quand la fiction se mélange à la réalité...
Quand les sentiments montent crescendo...
Bienvenue dans Rouge !

Malgré un début un peu long, je ne regrette pas d'avoir persévérer dans ma lecture ! Quand enfin je suis rentrée dans le vif du sujet, il m'a été difficile de m'arrêter de lire.

L'auteure a réussi à capter mon attention. Je me suis prise d'affection pour Alexandre mais surtout Ophélie qui de prime abord peu avoir l'air d'une peste mais qui au final est une jeune femme passionnée, dévouée, qui n'hésite pas à donner de sa personne quand il le faut !

J'ai apprécié cette romance sur les pompiers. On ne les remercie jamais assez pour ce qu'ils font au quotidien. Ils sauvent des vies quelque fois au détriment de la leur... 


En bref, une histoire un peu longue à démarrer mais que j'ai tout de même fini par apprécier à sa juste valeur !

#Valérie